AIPALS, Médecine du Travail Aipals, service de santé au travail

Témoignage d'Entreprises Adhérentes

L'AIPALS vous propose de retrouver dans cette nouvelle rubrique des témoignages d'entreprises adhérentes, qui ont pu mettre en oeuvre des actions de prévention dans leurs entreprises, au profit de la santé et sécurité de leurs salariés.

Quand RENAULT RETAIL GROUP MONTPELLIER et EPI (*) font bon ménage !

3 fév. 2016

AIPALS Santé au Travail - illustration RENAULT

L’entreprise RENAULT RETAIL GROUP MONTPELLIER assure la vente et la maintenance de véhicules automobiles sur 3 sites d’activité, basés sur Montpellier Prés d’Arènes, Montpellier Euromédecine et Lunel. Elle emploie 162 salariés, dont 73 salariés rattachés au service après- vente.

Depuis 2011 une infirmière santé travail assiste le médecin du travail pour le suivi périodique des salariés de l’entreprise. Son intervention est axée plus particulièrement sur la sensibilisation aux risques professionnels, les moyens de s’en prévenir, et sur les facteurs d’hygiène sécurité au travail. Au travers les ESTI (Entretiens Santé Travail Infirmiers) avec les salariés du garage RENAULT, Marie-Pierre BALEZ a pu constater une méconnaissance, voire une insuffisance de maîtrise de ces problématiques. « Il me semblait important de sensibiliser individuellement, d’éduquer au port des EPI (*). Après un constat en entreprise, nous nous sommes rendus compte avec le médecin que des gants  étaient bien mis à disposition, néanmoins ils n’étaient pas utilisés pour les bonnes tâches » précise-t-elle. L’équipe de l’AIPALS a décidé dans un premier temps de réaliser un dépliant de sensibilisation ciblée sur  la population des mécaniciens. Ce support reste un outil intéressant dans le cadre de la sensibilisation individuelle, néanmoins il nous est apparu pertinent de venir le compléter par une sensibilisation collective.

 

Le dialogue avec l’entreprise est capital

Le dialogue avec l’entreprise est capital pour une démarche de prévention. « Sans l’adhésion de l’entreprise, pour laquelle nous avons  un rôle de conseil, nous ne pouvons pas intervenir  efficacement» précise Christine GRUSON-HEVE, Médecin du travail. « Nous assistons régulièrement aux CHSCT. La prévention est au cœur des débats. Le risque chimique, le risque bruit, les EPI ont fait l’objet de sujets récurrents. Des mesures de bruit avaient d’ailleurs été réalisées dans l’atelier par Marie-Claire CLAVE, ASST (Assistante Santé Sécurité Travail) de l’AIPALS. Nous avons donc proposé l’intervention de notre équipe pluridisciplinaire au sein de l’entreprise afin que le message puisse être transmis et entendu de manière collective. L’entreprise, direction et membres du CHSCT ont tout de suite adhéré à cette proposition ».

 

Une première campagne d’information a été organisée à destination des mécaniciens, sur le port des protecteurs d’oreille et le port des gants. Cette campagne a été réalisée par Marie-Pierre BALEZ Infirmière Santé Travail, Marie-Claire CLAVE Assistante Santé Sécurité de Travail, et Aymeric MARTY, IPRP spécialisé dans le risque chimique. 

4 sessions de sensibilisation ont réuni près de 30 mécaniciens des sites Renault Euromédecine et Près d’arènes. A l’aide de diaporamas, film, débat, questions/réponses, ces sessions ont mis l’accent sur la présentation des risques professionnels, leur impact potentiel sur la santé et les sources d’expositions / moyens de protection collective/invidivuelle.

Chaque salarié est sensibilisé au risque pour sa santé

AIPALS Santé au Travail - illustration RENAULT

Cette première campagne de sensibilisation a été suivie par Martial STENOU, Responsable du Service Après - Vente de RENAULT RETAIL GROUP MONTPELLIER.

 « La présentation d’une telle problématique par un professionnel de l’AIPALS est pour nous un atout important dans la démarche de prévention qui nous anime, et primordial à notre sens pour obtenir l’adhésion de nos salariés à ce message de prévention. Ces séances d’information nous ont paru positives, la présentation était fluide, claire, pertinente. La participation, la réactivité des salariés en cours de réunion soulignent leur adhésion à cette formule. Nous sommes peut-être un peu déçus sur les résultats observés à court terme par rapport aux effets escomptés, mais il nous apparaît indispensable de répéter ces messages d’information, de sensibilisation pour voir peu à peu changer les comportements de nos salariés sur le terrain, afin que la prévention des risques professionnels devienne un réflexe. Nous sommes volontaires sans hésitation pour renouveler l’expérience ».

 

La complémentarité au service de l’entreprise et des salariés

« Je vois toute la valeur ajoutée de l’équipe santé travail de l’AIPALS. Aujourd’hui, différents acteurs interviennent à mes côtés pour aider et conseiller l’entreprise et ses salariés et préserver au mieux la santé au travail. Le déploiement de compétences infirmières et préventeurs au sein de l’AIPALS est un vrai plus pour assurer nos missions mais également pour accompagner l’entreprise dans la mise en œuvre de sa politique de prévention » précise Christine GRUSON-HEVE, Médecin du travail.

 

Un questionnaire de satisfaction analysé en fin de chaque séance de la 1ère campagne a permis d’appréhender le ressenti globalement positif des salariés sur les objectifs présentés, les explications fournies, et les questions-réponses en cours de séance ont permis d’adapter les présentations aux attentes spécifiques des salariés.  

« Aujourd’hui, nous sommes en phase de préparation d’une deuxième campagne de sensibilisation, à destination cette fois du métier de carrossier/peintre », conclue Christine GRUSON-HEVE, Médecin du travail.

(*) Équipements de Protection Individuelle

Crédits photos : RENAULT RETAIL GROUP, Montpellier (34)


Imp'Act Imprimerie : prévenir avec succès les risques liés au bruit

8 juin 2015

Illustration imprimerie AIPALS santé au travailImplantée à Saint-Gély-du-Fesc, Imp'Act Imprimerie met en avant son engagement pour l’innovation, la préservation de l’environnement et le « made in France. » Elle veille scrupuleusement à la santé de son personnel et apprécie l’assistance de l’AIPALS pour lutter contre la pénibilité au travail.

La parole à Christelle Calmels, la responsable administrative et des ressources humaines.

 

En quoi consiste l’activité d’Imp’Act Imprimerie ? Sur quels principes s’appuie-t-elle pour se développer ?

Notre entreprise créée en 1992 à Saint-Gély-du-Fesc par David Boisson, imprimeur comme son père, a pour spécialité l’impression offset de tous supports de communication. Résolument ancrée dans notre région, elle dessert une clientèle de professionnels de la communication, d’entreprises et de structures publiques essentiellement implantées dans les métropoles de Montpellier et Nîmes. Un bureau a été ouvert à Toulouse en mars dernier. Pour son développement, Imp’Act Imprimerie s’appuie sur le renouvellement fréquent du matériel afin de disposer des techniques de dernière génération qui garantissent la qualité et contribuent ainsi à renforcer la relation de confiance avec les clients. Nous croyons beaucoup aux valeurs de l’écologie. Depuis 2008, notre unité se conforme aux exigences de la marque Imprim’Vert, et pour la matière première, nous utilisons des papiers certifiés PEFC provenant de forêts gérées durablement ainsi que des papiers recyclés. Le « made in France » a une grande importance à nos yeux. L’impression et le façonnage sont réalisés exclusivement dans notre atelier de Saint-Gély-du-Fesc, sans aucun intermédiaire.

 

Comment s’organise le travail ? Avez-vous identifié les risques pour la santé ?

Imp’Act Imprimerie emploie aujourd’hui quarante-six personnes dont une trentaine dans l’atelier doté notamment de trois machines d’impression offset, de plieuses, de massicots et d’encarteuses. En amont, le service de pré presse réceptionne les documents fournis par les clients. Pour leur part, les bureaux et les services administratifs emploient une dizaine de personnes. L’un des principaux risques professionnels liés à notre activité est le bruit. Il concerne l’ensemble de l’atelier.

 

Quelle a été votre méthode pour parvenir à une solution satisfaisante ?

J’ai contacté notre médecin du travail de l’AIPALS afin de nous aider dans cette problématique. Le médecin du travail a tout d’abord mandaté une Assistante en Santé et Sécurité au Travail de l’AIPALS, qui est venue vérifier l’ambiance sonore de l’atelier pour établir une cartographie précise du bruit. Des relevés instantanés ont été effectués dans plusieurs zones de l’atelier et des enregistrements de bruit ont été réalisés durant toute une journée sur quatre postes types, ceux  d’un conducteur offset, d’un massicotier, d’un plieur et d’un conducteur de cylindres. Ces mesures ont permis d’identifier les zones les plus impactées par la nuisance sonore. Compte tenu des locaux et de l’organisation de l’activité au sein de l’atelier, il était difficile de renforcer la prévention collective déjà en place. Nous avons donc décidé avec le médecin du travail d’orienter notre action sur la prévention individuelle et de mener une campagne de sensibilisation du personnel. L’Infirmière en Santé au Travail et l’Assistante Santé et Sécurité au Travail de l’AIPALS sont venues présenter aux salariés les risques liés au bruit (surdité, problèmes de fatigue et/ou de sommeil…), les moyens de se protéger, et elles ont répondu aux questions des salariés. L’adhésion à la démarche a été forte, et la solution des bouchons moulés en silicone (qui protègent du bruit mais n’empêchent pas les gens de se comprendre lorsqu’ils parlent) a été adoptée par la majorité des salariés. Le financement en a été entièrement assuré par l’entreprise.

Avez-vous en projet de demander d’autres interventions à l’AIPALS ?

Illustration imprimerie AIPALS Santé au TravailLe deuxième risque pour la santé dans notre entreprise concerne les troubles musculo-squelettiques (TMS) dans le service de finition et emballage. Par exemple, lors de manipulations pour l’empaquetage dans les petits cartons, les gestes sont répétitifs, la personne garde pratiquement en permanence la même posture et elle est souvent en station debout prolongée. L’AIPALS nous a montré les bonnes postures à adopter et nous voulons maintenant les solliciter en vue de faire une intervention de sensibilisation semblable à celle qui a si bien réussi pour le risque bruit. Ces actions démontrent que l’aide apportée par l’AIPALS, notre service de santé au travail, ne se limite pas à la visite médicale, mais repose sur une équipe pluridisciplinaire dont les actions, coordonnées par le médecin du travail, sont un atout très important pour la mise en place de la prévention en entreprise. Par ailleurs, via son site internet, l’AIPALS met à disposition des entreprises des actualités et des outils très pratiques qui nous aident beaucoup.

Crédits photos : Imp'Act Imprimerie, Saint-Gély-du-Fesc (34)